à partir du samedi 28 novembre 2020

Madame, Monsieur,

 

Suite aux dernières informations à propos de l’activité pêche de loisir dans le cadre de l’assouplissement des mesures de confinement à compter du 28/11/2020, nous vous informons que la pêche de loisir individuelle sera donc possible dans un rayon de 20km durant 3h maximum à partir du samedi 28 novembre en se munissant du formulaire de dérogation de déplacement.

 Notre Fédération s’est mobilisée, comme d'autres partenaires (ARPARA, FNPF,...),  pour que la pêche de loisir puisse clairement être possible dans le respect des mesures sanitaires durant la période de confinement.

 Pour information, aucun arrêté préfectoral n’a été pris pour interdire la pratique de la pêche en Haute-Loire, comme le demandait  les récentes consignes ministérielles. En effet, la Fédération n’a, à aucun moment, été contactée par les services de la Préfecture, depuis la circulaire du 13 novembre 2020. Aucun obstacle juridique existe en Haute-Loire pour la reprise de la pêche de loisir toujours dans le cadre du respect déplacement dérogatoire et des gestes barrières.

 

La pêche de loisir individuelle sera donc possible dans un rayon de 20km durant 3h maximum à partir du samedi 28 novembre en se munissant du formulaire de dérogation de déplacement.

 

ENSEMBLE RESPECTONS SCRUPULEUSEMENT LES CONSIGNES DE SANTE PUBLIQUE.

 

information et confinement

Nous avons été informés que la secrétaire d’État chargée de la Biodiversité allait interdire toute activité pêche y compris à 1 kilomètre de chez soi, pendant 1 heure.

Pour quoi cela ?

Un pêcheur qui pratique son loisir SEUL à proximité immédiate de son domicile, pendant 1 heure maximum, fait courir des risques insensés à la population entière ?. Bien sûr que non.

Notre Ministère de tutelle prend une décision "courageuse" 15 JOURS après le début du confinement, alors que les plus Hautes Autorités de ce pays annoncent (avec la prudence qui s'impose) que les chiffres de la pandémie donnent des signes encourageants ... et que début décembre les règles de confinement seront allégées (si la pandémie continue à décroitre).

Les élus de la Fédération et des AAPPMA de Haute-Loire sont des personnes en responsabilité et responsables.

Une très grande partie de nos pêcheurs est aussi responsable.

Comme les activités de pleine nature pratiquées à titre individuel, notre/votre loisir fait partie des activités qu'il est urgent de ré-autoriser car elles permettront une acceptabilité sociale en plus d'être économique des restrictions que l'on nous impose.

Pour cela, notre fédération demande à notre association régionale de bien vouloir faire remonter à notre fédération nationale le mécontentement de notre base : une interdiction de pêche incompréhensible et une compensation dérisoire pour 2021.

Un courrier dans ce sens sera également fait auprès de nos députés locaux. Il me semble qu’il convient également de penser au début de l’année qui arrive (qui représente un moment important de nos ventes de carte de pêche).

 

A noter que le 19 novembre 2020, la FNPF vient de communiquer et de signer un courrier commun avec plusieurs Fédérations d’activités de loisirs de pleine nature.

 

Cette fin 2020 aura vu le retour du confinement. Aucun des prévisionnistes en tout genre n'avait prévu qu'un seul virus ne mettrait à genoux le modèle économique et le mode de vie des êtres humains de la planète entière.

Notre société et nos modes de vie, c'est nous tous qui les avons voulus et qui les entretenons.

Le monde de la pêche n'y échappe pas et même si :

- il n'est pas parfait

- chacun a le droit de s'exprimer et de défendre sa vision des choses.

Ne perdons jamais de vue :

- la gravité de la situation et les drames engendrés,

- que demain, comme toutes les pandémies, celle qui nous touche va s'estomper

- que les enjeux actuels et à venir pour notre loisir sont sur la gestion et le partage de l'eau

- que c'est en étant uni, mais pas asservi, que nous pourrons être entendus et défendre les milieux aquatiques et la pêche.

Les pêcheurs sont les dernières sentinelles des cours d'eau et investissent pour les milieux aquatiques et le développement d'un loisir populaire.

Les réseaux sociaux sont de formidables outils de communication et d’échanges. Nous sommes les premiers à les utiliser pour vous informer sur la vie des collectivités piscicoles et les actions entreprises.

La Fédération et les AAPPMA de Haute-Loire se battrons pour votre/notre passion et les milieux aquatiques.

Plus que jamais, avec nos différences et sensibilités, restons unis, solidaires et respectueux.

Il nous faut garder espoir et penser aux jeunes générations car l'avenir c'est eux.

Demain, comme hier et aujourd'hui, nous continuerons à investir pour l'entretien, la restauration, l'aménagement des cours d'eau et plans d'eau, pour la promotion et le développement du loisir pêche ...

Après avoir pris le temps nécessaire pour rédiger ce commentaire, nous continuerons le travail avec pour objectif en décembre : une pêche intégrée dans le wagon des activités individuelles dont les déplacements devront être autorisés.

Par nos comportements individuels/collectifs et le respect des règles sanitaires, la balle est aussi dans notre camp.

A très bientôt au bord de l'eau

Le Président Lionel MARTIN

report d'une année

La Fédération vous informe que suite a des échanges et rencontres entre le ministère de la Transition écologique et la FNPF il a été  décidé de reporter les élections de nos instances.

Le contexte sanitaire ainsi que les difficultés organisationnelles qui en découlent l'ont en effet persuadé de proroger les baux de pêche du domaine public.

En conséquence les mandats de toutes nos instances sont prolongés d’un an. Les AG électives des AAPPMA  devraient donc avoir lieu fin 2021...

La fédération

Toutes techniques hameçons simples sans ardillons

OUVERTURE DU PARCOURS TROPHÉE SUR LA LOIRE en 2ème Cat

La Fédération de Pêche 43 en partenariat avec le groupement UHLA (Union Halieutique Loire Amont qui regroupe les AAPPMA de Goudet , Pont de Chadron et du Puy en Velay) ont mis en place un parcours « Trophée » en deuxième catégorie sur la Loire sur le secteur de Coubon (voir Carto).

L’objectif principal de ce parcours est de proposer aux adhérents d’une carte Haute Loire ou inter fédérale un parcours automnal avec des salmonidés de belles tailles, ouvert toute l’année et à toutes les techniques (voir panneaux ci-dessous) en réciprocité totale.

La réglementation sur ce parcours est la même que sur l’ensemble du linéaire dont gère UHLA SUR 30 KM DE LOIRE (de son arrivée dans le département à sa confluence avec la suissesse sur la commune de Lavoute sur Loire) c'est-à-dire :

4 TRUITES ENTRE 25 CM ET 35 CM PAR JOUR ET PAR PECHEUR et ZERO OMBRE COMMUN !

Plus de 500 truites Arc en Ciel de qualité (idem saison sportive au Lac du Bouchet) ont été déversés sur le parcours avec l’aide des bénévoles de l’AAPPMA du Puy en Velay.

Le parcours se situe du pont de Coubon au gué de l’usine de Charentus soit près de 2km sur la Loire.

Ces poissons sont financés par le groupement UHLA et la Fédération de pêche 43.

La taille de ces poissons est comprise entre 38 cm et 50cm, et ceux-ci doivent être obligatoirement remis à l’eau, car ils n’entrent donc pas dans la fenêtre de capture de prélèvement de 25cm-35 cm !!

Pour rappel, c’est un parcours « Trophée » et son intérêt réside dans le fait que les poissons grossissent et restent dans la Loire pour une pêche sportive toutes techniques sur des gros salmonidés sauvages (Truite Farios) ou introduits (Truites arc en ciel).

La réglementation sur les truites Farios sauvages présentes sur le parcours est la même :

4 TRUITES ENTRE 25 CM ET 35 CM PAR JOUR ET PAR PECHEUR avec les périodes d’ouverture et de fermeture en vigueur (2ème samedi de mars au 3 ème dimanche de septembre) donc pas de prélèvements autorisées de truites Farios jusqu'à l’ouverture en mars 2021.

Enfin étant en 2ème catégorie, il sera impératif pour les pêcheurs de ne pas utiliser les techniques susceptibles d’attraper un brochet en période de fermeture de celui-ci, c’est à dire l’interdiction de la pêche au vifs, aux leurres artificiels… du dernier lundi de janvier 2021 au dernier vendredi d’avril 2021.

Tout pêcheur ne respectant pas cette réglementation sera verbalisé par nos gardes assermentés.

Le parcours « Trophée » est dans l’arrêté préfectoral sur la réglementation générale de la pêche 2020, les amendes pour les contrevenants seront conséquentes.

Merci aux pêcheurs de respecter la réglementation ainsi que les poissons présents.